La scénographie technique est un métier qui allie architecture, ingénierie audiovisuelle, ingénierie d’intégration du matériel, et expertise approfondie de la définition des besoins du client.
En association avec les bureaux d’études audiovisuels renommés, Arthésis vous propose des configurations d’équipements audiovisuels sur mesure pour vos projets, au service de vos propres usages ou des usagers de votre espace. Ces équipements ont prouvé leur valeur ajoutée dans de nombreux lieux, aussi différents soient-ils : auditoriums, salles de réunion, salles modulaires, amphithéâtres, salles polyvalentes, parcs d’animation, salles municipales, espaces culturels, arènes sportives, etc.

L’équipement audiovisuel de ces espaces se divisent habituellement en 3 catégories :

– La vidéo :

* La diffusion :

qu’elle se fasse sur écran plat dans une salle de réunion, sur grand écran en vidéo-projection forte puissance, sur un mur d’écrans en multi-fenestrages, ou sur un écran LED indoor ou outdoor, la diffusion vidéo vous fournira une image, ou des images, dont la taille, la définition, la luminosité et l’implantation répondra à votre besoin ou celui de vos clients.

* La captation :

elle consiste en l’ensemble du matériel nécessaire pour filmer (caméra), prévisualiser (écrans de monitoring), gérer (mélangeur vidéo) les images saisies par les caméras. Selon qu’il s’agisse d’une caméra fixe pour une visio-conférence, ou d’un ensemble de caméras mobiles (PTZ), la configuration de régie diffère largement.

– La sonorisation :

* La diffusion audio :

c’est la partie matérielle chargée du traitement, de l’amplification et de l’émission du message sonore (voix de l’interlocuteur en visio-conférence, ambiance sonore dans un musée ou un espace commun, voix et musique amplifiée dans un auditorium, amphithéâtre, etc. La qualité du matériel (haut-parleurs, enceintes, amplificateurs, DSP, console…), le choix de son implantation et la qualité d’intégration sont essentiels pour la qualité de diffusion, l’agrément d’écoute et l’intelligibilité du message sonore.

* La captation audio :

au début de la chaine audio, la captation saisit la parole d’un conférencier, le son d’un instrument, les réactions d’une salle… Comme en diffusion, le choix du matériel (micros XLR, micros USB, dalles de plafond…) leur implantation et leur mise en œuvre sont des paramètres primordiaux pour la qualité audio générale. Le câblage, notion souvent oubliée, participe pleinement à la pérennité et à la qualité des installations.

– L’éclairage et structure scéniques :

* L’éclairage :

que ce soit dans un auditorium tertiaire ou dans une salle culturelle, l’éclairage scénique participe à l’ambiance générale du lieu et à la qualité de la captation vidéo, et donc à la qualité de l’image rediffusée. Pour mettre en valeur un orateur au pupitre, pour “déboucher” les ombres portées, pour donner du relief avec un éclairage de contre, pour créer des animations lumineuses, la définition d’un “plan de feu” déterminera la nature et l’implantation des projecteurs (spot, wash, découpe, changeurs de couleur, lyres motorisées, etc)

* La structure scénique :

c’est l’ensemble des ponts, grills, potences et autres accroches suspendues qui permettront la fixation du matériel en hauteur. L’art de ce métier est de rendre toute cette structure la moins visible possible alors qu’elle est essentielle pour l’implantation du matériel, la distribution des signaux et des alimentations électriques et la sécurité des accroches.

Comme pour l’ensemble de son activité, Arthésis s’appuie sur les fabricants les plus réputés pour répondre à ces configurations techniques : Sennheiser, Shure, Vari-Lite, Martin, ETC, Prolyte, Nexo, Yamaha, Audio Technica, Tannoy, Oray, Christie, Barco, Panasonic, Samsung et bien d’autres encore.

Les contenus de cette page sont protégés et appartiennent à Arthésis